Marrez-vous.com - Divers Marrez-Vous.com : le meilleur de la blague http://www.marrez-vous.com/ Marrez-Vous.com <![CDATA[Blague 1098]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1098.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 C'est Deux Oeufs dans une pouelle, l'un des oeufs dit : - ah , qu'est-ce qu'il fait chaud ici !!!!! et l'autre s'exclame: - AHHHH , un Oeuf qui parle !! <![CDATA[Blague 1173]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1173.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 - Moi, quand je bois une tasse de café , je ne peux pas dormir ! - Moi, c'est le contraire ! - Ah, tiens ? - Oui, quand je dors, je ne peux pas boire une tasse de café ! <![CDATA[Blague 1714]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1714.html 2008-11-18 13:16:01 2008-11-18 13:16:01 C'est un pain au chocolat qui rencontre un croissant et qui lui dit : - Eh, pourquoi t'es en forme de lune toi ? - Oh, j't'en pose des questions, moi ? Est-ce que j'te demande pourquoi t'as une merde au cul ? <![CDATA[Blague 1524]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1524.html 2007-11-28 22:28:24 2007-11-28 22:28:24 "Maman chérie, Je suis désolée de devoir te dire que j'ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l'amour de ma vie. Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos, son piercing et sa super moto. Mais ce n'est pas tout ma petite maman chérie. Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois. Il veut beaucoup d'enfants avec moi, c'est mon rêve aussi. Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les maux. Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu'ils seront à court d'héroïne et de cocaïne pour qu'ils ne souffrent pas. Entre-temps, j'espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu'Abdoul aille mieux. Il le mérite vraiment tu sais. Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j'ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et l'expérience qui me manque, Abdoul peut la compenser avec ses 44 ans. J'espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants. Mais d'abord je vais avec Abdoul chez ses parents en caravane pour que nous puissions nous marier. Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour. Ta fille qui t'aime. PS : Je te raconte des idioties maman. Je suis chez les voisins ! Je voulais juste te dire qu'il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit." Voici la réponse du père : "Ma chérie, J'ai donné ta lettre à ta mère. Elle a fait immédiatement une crise cardiaque et nous avons dû l'hospitaliser. Les perfusions la maintiennent en vie. Lorsque j'ai expliqué à mon avocat ce qu'il s'était passé, il m'a recommandé de te renier. Aussi tu n'es plus notre fille et nous t'avons retirée de nos testaments. Nous avons mis à la benne toutes tes affaires et utilisons ta chambre comme débarras. Nous avons aussi changé la serrure de la porte, il te faudra trouver un logement, mais n'essaie pas d'utiliser la carte bleue car nous l'avons annulée, ainsi que clôturé ton compte bancaire (l'argent qu'il y avait dessus nous allons l'utiliser pour le traitement de ta mère). N'essaie pas de nous appeler pour demander de l'argent, nous avons de toutes façons résilié ton contrat de téléphone mobile. Les jouets que tu gardais, tes instruments de musique, ta collection de cds et de photos, nous les avons vendus au voisin > (celui dont tu disais qu'il te regardait par la fenêtre quand tu t'habillais). Ah ! Bien sûr il te faudra trouver du travail, puisque nous n'allons plus payer pour toi tes études ni tes cours de musique. Si tu ne peux trouver ni logement ni travail je te conseille d'aller voir Paulo. C'est quelqu'un que j'ai connu dans l'armée, je ne sais pas bien ce qu'il fait mais je lui ai envoyé une photo de toi et il m'a dit qu'une fille comme toi n'aurait aucun mal à vivre dans certains pays du Maghreb qu'il connait bien, et qu'il pourrait t'aider. Enfin j'espère que tu seras très heureuse dans ta nouvelle vie. Papa. PS : ma chérie c'est une blague ! Je regarde la télé avec ta mère, qui se porte très bien. Je voulais juste te montrer qu'il y a des choses plus graves que de passer les 3 prochaines semaines sans sortir, pour le mauvais carnet, et sans regarder la télé, pour la petite blague." <![CDATA[Blague 1194]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1194.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Un fou téléphone à un autre fou : - Allo ? Je suis bien au 01 20 73 67 48 ? - Ah non, monsieur, vous faites erreur, ici, on n'a pas de téléphone. <![CDATA[Blague 1066]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1066.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Un petit garçon demande à son père : - Papa, pourquoi mon frere s'appelle Moisson Des Bles ? - Parce que nous l'avons fait durant la periode de moisson des bles! - Ah, et pourquoi mon autre frere s'appelle Clair De Lune? - Parce que nous l'avons fait pendant un beau clair de lune! Le père demande alors à son fils : - As-tu d'autre questions caoutchouc percé ? <![CDATA[Blague 1569]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1569.html 2008-02-27 14:23:53 2008-02-27 14:23:53 Les pieds regardent vers le haut et voient le pénis qui les regarde. Les pieds lui disent : - Salut ! Ça marche pour toi ! - Bof... répond le pénis. - Toujours pendu, la tête en bas ! - Et vous, vous êtes bien traités ? - Super ! Répondent les pieds. Dés le matin, pour que nous n'ayons pas froid, il nous enfile des chaussons. Lorsqu'il se douche, il prend soin de bien nettoyer entre nos orteils. Il nous sèche soigneusement et nous talque. Puis il nous protège tous les jours avec des chaussettes qui sentent bon le propre et nous range dans de belles chaussures en cuir. Bref, nous vivons dans le luxe ! Le soir quand nous sommes fatigués et endoloris, il nous baigne dans de l'eau bien chaude puis nous masse longuement avec de la crème apaisante puis il nous laisse reposer toute la nuit. Enfin comme tu le vois, pour nous c'est le pied ! Et toi, comment te traite-t-il ? - Il vous fait tout ça à vous ??? Parce qu'avec moi, c'est un vrai salopard !!! A peine réveillé, il me tripote et me secoue dans tous les sens. Puis il m'enferme dans un caleçon étroit, un coup à droite, un coup à gauche, un coup la tête en l'air, un autre la tête en bas !!! Enfin, ça me fiche un de ces mal de crâne que je ne vous raconte pas !!! Par contre, le soir, il exige que je sois impeccable, bien au garde à vous, bien droit ! Imaginez-vous, deux heures comme ça, raide comme un piquet alors que vous avez été si mal traité toute la journée : il ne le mérite pas !!! Et puis le pire, c'est son indécision lorsqu'on va à la grotte... - Son indécision ? Demandent les pieds. - Oui, son indécision ! Répond le pénis. Il me fait rentrer de force dans une grotte sombre dans laquelle j'ai à peine de place pour moi ! Et, c'est là que ça commence : il rentre, il sort, il rerentre, il ressort... - Et alors ? disent les pieds horrifiés. - Et alors ??? Et bien au bout d'un moment, j'en attrape mal au coeur... Je vomis et je tombe dans les pommes... !!! <![CDATA[Blague 1238]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1238.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Un prof de philo se présente devant la classe avec une série d'objets inhabituels qu'il pose sur son pupitre, face à ses étudiants. Le silence intrigué de l'assistance étant acquis, le prof prend un grand bocal de cornichons (vide et propre) et commence par le remplir jusqu'au bord supérieur de pierres d'un diamètre situé entre 6 et 7 cm. Cela terminé, il demande à la classe si le bocal est rempli. Les élèves répondent que oui. Le prof prend alors un sachet rempli de gravillons et le verse dans le bocal. Il agite le tout, pour égaliser, et voilà que le gravier remplit tous les espaces encore vides. Après avoir complété cette manipulation, le prof demande une fois encore si le bocal est maintenant bien rempli.. La classe répond, hilare et intriguée, que oui. Le prof se saisit alors d'un petit sac de sable et en verse le contenu dans le bocal. Évidemment, le sable se fraie un passage dans les interstices qui sont encore disponibles, au grand contentement de la classe. "Voyez-vous, dit le prof en s'adressant à ses étudiants, j'aimerais que vous compariez ceci à votre propre existence. Les grosses pierres représentent les choses véritablement importantes, comme la famille, le couple, la santé, les enfants. Ces choses qui font que même si vous perdez tout le reste, votre vie n'en demeurera pas moins remplie. Les gravillons représentent, quant à eux, les choses qui sont importantes, mais non essentielles, comme le travail, la maison, la voiture. Enfin, les grains de sable peuvent être comparés aux choses sans importance. Si vous commencez par mettre le sable dans le bocal, il ne restera plus assez d'espace pour le gravier ou les pierres. Il en va de même avec votre vie: si vous gaspillez votre disponibilité et votre énergie pour les petites choses, il ne vous restera jamais assez ni de temps, ni de place pour ce qui est essentiel à votre bonheur. Faites ce qui vous plait, ce que vous avez toujours remis à plus tard et soyez à l'écoute des autres. Il y aura toujours du temps pour réparer l'aspirateur, pour finir un dossier ou laver la voiture. Soignez les grandes pierres en tout premier lieu, ce sont les choses qui comptent vraiment. Le reste n'est que sable qui s'écoule entre vos doigts". Un étudiant se lève. Il s'approche du pupitre, saisit le bocal, prend une bouteille de pastis et en verse le contenu dans le bocal. Le liquide se disperse dans les espaces qui, à l'évidence, existaient encore dans le fameux bocal. MORALITÉ: Aussi remplie que soit ton existence, il y aura toujours de la place pour l'apéro <![CDATA[Blague 1863]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1863.html 2010-07-02 08:54:19 2010-07-02 08:54:19 Un instituteur demande à ses élèves: - Quelle serait pour vous une belle mort ? Ce à quoi une petite fille au fond de la classe répond: - C'est mourir comme mon grand-père. - Ah bon ? réplique le maître. Et comment est mort ton grand-père ? - Il s'est endormi. - Effectivement ! La dessus le maître demande : - Et quelle serait alors selon vous une mort atroce ? Et la même petite fille répond: - Ce serait mourir comme les copains de mon grand-père. Le maître intrigué demande alors à la petite fille: - Et comment donc sont-ils morts ? - Ils étaient dans la voiture de mon grand-père quand il s'est endormi. <![CDATA[Blague 1101]]> http://www.marrez-vous.com/blague,divers,1101.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 La statue de la liberté est en quoi ? Son bras! Vous avez pas saisi ? : La statue de la liberté etends quoi ? Son bras!