Marrez-vous.com - Faits Divers Marrez-Vous.com : le meilleur de la blague http://www.marrez-vous.com/ Marrez-Vous.com <![CDATA[Blague 1695]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1695.html 2008-11-04 08:18:01 2008-11-04 08:18:01 A aucun moment le Christ n'a baissé les bras. (Le Paroissien de Lamballe) <![CDATA[Blague 294]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,294.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Un des candidats en 1997 était un homme qui monta en haut d'un pylône dans le Connecticut, avec 6 canettes de bière, après s'être disputé avec sa fiancée. Ayant vidé 5 canettes, à 20m du sol, il éprouva le besoin de vider sa vessie mais ayant la flemme de redescendre, décida donc de le faire sur place. L'inconvénient de l'électricité, c'est qu'il n'est pas nécessaire de toucher le fil pour s'électrocuter, surtout avec des lignes de 115 000 volts. De plus, l'urine se trouve être un excellent conducteur d'électricité. Dès qu'il commença à uriner, l'électricité remonta le jet jusqu'aux organes génitaux et le fit tomber de sa perche. Ayant décelé une baisse momentanée de tension sur la ligne, la compagnie d'électricité dépêcha sur place un dépanneur. En arrivant, il trouva un homme mort au pied du pylône, avec de la fumée qui sortait de sa braguette ouverte, et en haut une canette de bière... <![CDATA[Blague 1543]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1543.html 2007-12-19 14:28:51 2007-12-19 14:28:51 Vous êtes vous déjà senti coupable de regarder les gens de votre âge et de penser "Je ne peux pas paraitre aussi (vieux) vieille !?" Alors, vous allez adorer celle-ci : J'étais assise dans la salle d'attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste, quand j'ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur. Il y était inscrit son nom, et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant, et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j'avais craqué à l'époque. Quand je suis entrée dans la salle de soins, j'ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit. Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret... Quoique ? Après qu'il eut examiné ma dent, je lui ai demandé si il était allé au lycée de Morgan Park. - Oui, m'a-t-il répondu - Quand avez-vous été diplômé ? Ai-je demandé. - 1959. Pourquoi cette question ? Répondit-il. - Vous étiez donc dans ma classe, me suis-je exclamée. Et alors cet affreux vieux petit crétin de fils de pute m'a demandé : - Vous étiez prof de quoi ? <![CDATA[Blague 1583]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1583.html 2008-03-24 22:36:17 2008-03-24 22:36:17 On vient de perdre le dernier des poilues. Moi je m'excuse mais ma femme est encore vivante... <![CDATA[Blague 1688]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1688.html 2008-11-01 13:54:01 2008-11-01 13:54:01 Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'oeil. (Charente Libre) <![CDATA[Blague 1601]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1601.html 2008-04-15 15:50:37 2008-04-15 15:50:37 Lors de la Seconde Guerre Mondiale, en 1944, il y a eu 2 débarquements : celui du 6 Juin en Normandie et celui du 15 Août en Provence. A la fin de la guerre, les 2 armées se rejoignent donc. Lorsque les 2 armées arrivent au même point, le coutume veut que les 2 chefs s'avancent l'un vers l'autre et annonce leur nom. Cela a donné : - "Lanusse" - "Pourchier" <![CDATA[Blague 1703]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1703.html 2008-11-07 12:22:01 2008-11-07 12:22:01 D’autres professions bénéficient d’abattements particuliers : les dames qui font des pipes à Saint-Claude ont obtenu 10%. (Le Figaro Magazine) <![CDATA[Blague 1692]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,1692.html 2008-11-03 09:07:01 2008-11-03 09:07:01 Comme il s'agissait d'un sourd, la police dut pour l'interroger avoir recours à l'alphabet braille. (Le Parisien) <![CDATA[Blague 295]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,295.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Le lauréat pour 1997 s'appelle Larry Waters, de Los Angeles, un des rares à avoir survécu à son exploit. Tout petit, il rêvait déjà de voler ; c'est pourquoi, une fois ses études terminées, il intégra l'armée de l'air, avec l'espoir de devenir pilote. Malheureusement, une vue déficiente l'en empêcha et il dut se contenter de regarder passer les avions depuis la cour derrière sa maison.. Un jour, il eut une idée de génie qui allait lui permettre de voler. Il se rendit au magasin le plus proche qui vendait du matériel provenant des surplus de l'armée et y acheta 45 ballons météorologiques, d'un diamètre dépassant un mètre, ainsi que quelques bouteilles d'hélium... De retour chez lui, il fixa les ballons au transat de son jardin, qu'il attacha au pare-chocs de son 4x4 avant de gonfler les ballons. Il se munit de quelques provisions, ainsi que de son pistolet à air comprimé, destiné à faire éclater un certain nombre de ballons pour lui permettre de redescendre sur terre le moment venu. Ensuite il s'installa dans son transat et s'attacha solidement, en pensant planer pendant quelques heures à une dizaine de mètres au-dessus de sa maison.. Les choses ne se passèrent pas comme il supposait. En coupant la corde qui l'attachait à sa voiture, au lieu de s'envoler en douceur comme prévu, il partit comme le boulet d'un canon jusqu'à 4000 mètres d'altitude. A cette hauteur-là, il n'osait plus faire éclater ne serait ce qu'un ballon, de peur de désiquilibrer son transat et dut se résigner à planer pendant plus de 14 heures, mort de peur et de froid. Ensuite les vrais ennuis commencèrent.. Il atteignit les couloirs d'atterrissage de l'aéroport international de Los Angeles. Le premier à le repérer se trouva être le pilote d'un avion de United Airlines, qui signala à la tour de contrôle la présence d'un homme armé dans un transat. Le radar confirma qu'un objet planait effectivement à 4000 mètres au-dessus de l'aéroport. Le plan rouge était déclenché et un hélicoptère décolla à la tombée de la nuit.. Malheureusement un vent de terre se leva et emporta Larry vers la mer, suivi de près par l'hélicoptère, qui ne réussit à le rattraper qu'au bout de plusieurs kilomètres. Une fois que l'équipage eut compris que Larry ne représentait aucun danger, ils essayèrent de se rapprocher mais échouèrent à cause des turbulences provoquées par les pales. Ils le remorquèrent donc jusqu'au rivage où Larry fut arrêté par la police de Los Angeles pour avoir violé l'espace aérien. Pendant qu'on l'emmena, les menottes aux poignets, un journaliste qui avait assisté au sauvetage, lui demanda pourquoi il avait fait cela. Sans s'émouvoir outre mesure, Larry lui répondit: - On ne peut pas rester comme ça les mains dans les poches toute la journée... <![CDATA[Blague 289]]> http://www.marrez-vous.com/blague,faits-divers,289.html 2007-10-25 10:22:21 2007-10-25 10:22:21 Hickory Daily Record Ken Charles Barger, 47 ans, se tua quand le téléphone le réveilla à son domicile à Newton, N.C. En pensant attraper le combiné, il empoigna son Smith & Wesson 38 Spécial, et se tira une balle dans l'oreille...